Image La viabilisation des terrains constructibles

La viabilisation des terrains constructibles

La viabilisation des terrains constructibles constitue un procédé essentiel dans le début d'une construction. Effectivement, nous ne pourrons pas faire quelque construction comme les maisons par exemple, avoir les raccordements comme l'électricité, l'eau potable et encore beaucoup d'autres.

Les principes de viabilisation d'un terrain constructible

La viabilisation d'un terrain constructible part sur ces trois principes fondamentaux.

Un formulaire nécessaire

A priori, les travaux de raccordement et de viabilisation ne peuvent s'effectuer qu'après remplissage de plusieurs formulaires. Effectivement, nous ne pouvons commencer les travaux de viabilisation sans des papiers en règle. Pour se procurer ces formulaires, le lotisseur devra demander des informations auprès de la mairie. Les papiers fondamentaux restent le permis de construire, le permis de lotir, et le permis de viabilisation. Dans de rares cas, un terrain peut se déclarer inapte à la viabilisation à cause de son emplacement, par exemple (un risque possible d'accidents, etc.).

Une discussion auprès des sociétés de raccordement

Les formulaires étant remplis, le lotisseur a dorénavant la possibilité de parler aux sociétés pour procéder aux raccordements. D'ailleurs, nous ne pouvons faire aucune viabilisation sans les sociétés fournisseurs. Il faut noter que certaines sociétés demandent des papiers supplémentaires. Alors, pour éviter un va-et-vient inutile, le mieux à faire reste de contacter les sociétés, de leur demander les papiers nécessaires pour une viabilisation.

Se fixer un prix à la viabilisation

Le dernier principe reste celui du tarif de viabilisation. C'est le lotisseur qui parle de ce prix avec la société. Selon le temps mis pour accomplir les travaux, les équipements utilisés et les mains d'œuvre nécessaires, le prix de viabilisation peut très bien varier. Nous pouvons aussi prendre en compte la superficie du terrain, etc. D'ailleurs, le prix de la viabilisation peut tripler.

Quel est le coût d'une viabilisation d'un terrain constructible ?

Le coût de viabilisation d'un terrain constructible dépend de plusieurs paramètres :

  • l'éloignement du terrain : si le terrain est très éloigné des points d'électricité ou autres, nous pouvons nous attendre à un prix relativement haut.
  • la qualité du service : le tarif demeure également élevé avec des services de qualité (bon réseau, eau courante, électricité puissante, etc.)
  • le montant personnel des entrepreneurs : nous pouvons également avoir un prix variable selon le montant proposé par la société qui s'occupera des raccordements.

La viabilisation, pourquoi, et comment donc ? Y répondre n'est pas toujours aussi évident. Ce qu'il faudrait au préalable est de recourir autant que possible aux services de vrais professionnels. Le risque de rencontrer plus tard des mauvaises surprises est minime. En effet, les professionnels sont avant tout supposés connaitre les aléas et les ficelles du métier.

La concurrence entre professionnels est d'autant plus accrue, de jour en jour, que chaque professionnel se voit dans l'obligation de traiter au mieux les dossiers qui lui soient confiés. Si dans le futur, vous allez revendre votre bien immobilier ou autre, avoir recouru au service d'un professionnel dans la construction ou la rénovation d'un bien immobilier quelconque, est vu d'un très bon œil et accroît considérablement sa mise à prix.

Autant de facteurs, à vous de faire ce qu'il faut maintenant. Petit conseil, le groupe Em2c dirigé par Yvan Patet est spécialiste de l'immobilier. Il pourra vous conseiller et vous suivre dans ses démarches qui peuvent paraître compliqué : autant faire appelle à des spécialistes.