13.12.17
image Quel est le coût d'une viabilisation d'un terrain constructible ?

Quel est le coût d'une viabilisation d'un terrain constructible ?

Fonctionnement

Un terrain constructible représente un terrain qui ne nécessite plus aucune modification, il est tout de suite prêt à accueillir une construction. Les dépenses liées à la viabilisation d'un terrain pour qu'il soit constructible peuvent différer selon plusieurs paramètres à prendre en compte. Cet article est destiné à informer les personnes intéressées sur ces coûts isolés.

Qui doit assurer la charge de rendre un terrain bâtissable viabilisé ? 

Normalement, un lotisseur ne propose jamais un sol qui n'est pas viabilisé. Effectivement, rappelons que son travail consiste à acheter un grand terrain, puis à le rendre constructible, et enfin, le diviser en lots pour le revendre en parcelle. En aucun cas, l'aménageur n'achètera un sol qui est difficilement raccordable au réseau, vu que cela pourrait causer sa perte, à moins d'obtenir un terrain avec une grande superficie et un coût concurrentiel assez rare. Effectivement, les terrains constructibles sont souvent destinés aux particuliers voulant construire des bâtiments comme une maison en banlieue, etc. Ce genre de terrain possède souvent une juste superficie pour accueillir une seule maison de grandeur normale, il ne peut alors plus être divisé. Ce qui fait que le promoteur a besoin de se procurer un terrain non constructible, contrairement aux particuliers. Ce qui fait que ce sont les particuliers (propriétaires définitifs) qui se chargeront de payer la note. Si le terrain appartient à une commune qui veut y construire quelque chose (pharmacie, etc.), les charges du terrain reviendront à cette commune et non au vendeur du terrain. Des fois, les particuliers penchent plutôt pour l'acquisition d'un terrain bâtissable non viabilisé du fait que les frais à leurs charges seront nettement moins chers que s'ils achètent un terrain déjà raccordé aux différents points et réseaux.

Combien coûte exactement le fait de viabiliser un terrain constructible ?

La variabilité de ce coût découle de certains facteurs. Même si nous sommes débarrassés des démarches de construction, les formalités restent encore innombrables et de nouvelles normes sont encore exigées. Pour viabiliser le terrain, un passage à l'Hôtel de Ville est nécessaire, pour demander le plan local d'urbanisme. Ce papier nous permettra de connaître les travaux qui nous attendent encore, côté viabilisation. L'obtention d'un certificat d'urbanisme est un point crucial, c'est un formulaire nécessaire à fournir lors de la négociation avec l'entreprise qui va effectuer la viabilisation. Ces procédures accomplies, il nous faudra contacter les sociétés responsables et leur communiquer notre désir de viabiliser un terrain constructible. Ces sociétés doivent être au courant que notre terrain est déjà constructible et que nous sommes des particuliers. Effectivement, viabiliser un terrain constructible est plus simple que viabiliser un terrain non constructible, le coût va également baisser.

En général une séance vaut entre 2000 et 5000 euros vu que les terrains constructibles possèdent une superficie moins dense.